I.C.B.M.

Institut des Civilisations du Bassin Méditerranéen et du Moyen-Orient

jeudi 10 mars 2005         Entre judaïsme et islam (histoire, culture, rites, coutumes…)

(Haïm Korsia, rabbin - Hazem El Shafei))

 

 

 

 

 

"Vous êtes tous d'Adam et Adam est de terre."

 

 

Les religions viennent d'Orient. Certes! Mais qu'est-ce qu'une religion?

Si la culture religieuse est un brassage de convictions, elle est aussi, comme toute culture, le fruit d'un terroir. Mais qui dit culture sous-entend bouleversement du superficiel, croisements des peuples et des civilisations.

 

Nous représentons des voies différentes dont nous nous sommes nourris, nous sommes imprégnés par des écritures différentes, des mythes et des symboles différents, mais nous avons tous le même message de paix et d’amour à apporter, nous avons tous la même promesse à faire et, derrière la multiplicité des voies, il y a la même voie de transformation personnelle et de purification.

 

Chaque fois qu'un juif, un musulman, un chrétien, un hindou, un bouddhiste, témoignent, côte à côte, des valeurs qui leur sont communes – paix, sagesse, amour, compréhension -, l'impact est toujours très puissant. Car une rencontre dans un réel désir de partager ses propres richesses avec d’autres est toujours un enrichissement.

 

Que peuvent nous apporter spiritualité et sagesse? Comment arriver à préserver ouverture, tolérance et amour? Il ne devrait plus être question de "choc des civilisations", de perpétuel combat entre cultures, mais bien d’entente et d’harmonie sans méfiance, peur ou incompréhension.

Le pari est en ceux qui croient que les humains peuplant ce monde peuvent vivre et partager, dans la justice et l'entraide, dans l'ouverture, la tolérance et la compréhension, un avenir commun et bénéfique pour tous, et non plus un affrontement Orient-Occident.

 

L'être humain doit se sentir l'héritier d'Adam, de Noé, d'Abraham, de Salomon, de Jésus et de Mahomet. Car nous sommes tous les héritiers à la fois de du judaïsme, du christianisme, de l'islam, du bouddhisme, de l’hindouisme. Chacun être n’est qu'un maillon d'une longue chaîne et, en tant que tel, investi d’un devoir de transmission aux générations futures. C’est à lui de passer le flambeau qui lui a été confié. L'autre n'est qu'une partie de moi, nos destins se sont croisés un jour. Nous contenons tous ce passé, nous le portons en nous. A nous de savoir retrouver en nous les origines, l'accès à l'autre, la compréhension de notre propre tradition, de notre propre humanité, en dehors de tout dogme réducteur.

 

Essayons de retrouver la voie du milieu, la voie de la sagesse appelant les hommes à la fraternité, à agir dans le sens de la justice, de la tolérance et de la dignité de l’autre. Car nous sommes le témoin, le miroir de l’autre par nos pensées, paroles et actes, qu’ils soient positifs ou négatifs.