I.C.B.M.

Institut des Civilisations du Bassin Méditerranéen et du Moyen-Orient

Jeudi 8 décembre 2005 :          Quelques lieux magnifiques en Orient  (Petra, Wadi Rum, Route des Rois, Jerash, Bosra, Baalbek, Palmyre, Massif calcaire, Euphrate…..
(Hazem El Shafei)

 

 

 

 

Pour l’Occident, l’Orient se réduit très souvent à des clichés et quelques cartes postales exotiques : foules bigarrées et bruyantes, bazars hétéroclites offrant le meilleur et le pire, vie politique chaotique…. Sans oublier les fantasmes de harems peuplés de femmes lascives et le romantisme des bédouins dans le désert. Hollywood est passé par là !

 

Mais dans la profondeur de notre mémoire se répondent, comme un écho, des noms tels que Damas, Alep, Petra, Lawrence d’Arabie, Saint Paul, Baalbek, Palmyre et Zénobie, sa reine légendaire qui fit trembler Rome, Sinbad le marin, Aladin et sa lampe magique….Rêve inassouvi d’un paradis perdu ?

 

Le Proche-Orient, c’est tout cela mais bien plus. Terre méconnue qui ne suscite guère de curiosité, elle porta pourtant en son sein toutes les étapes essentielles de l’histoire de l’humanité, depuis l’époque sumérienne jusqu’à la première guerre mondiale.

 

De par sa position exceptionnelle au carrefour de trois continents, le Proche-Orient n'a cessé d'être convoité par les puissances tant occidentales qu'orientales. Trait d’union entre l’Orient et l’Occident, espace où une multitude de peuples se sont affrontés, laissant après leur passage non seulement d’importants vestiges matériels mais aussi une mentalité particulière et très attachante,

 

Son histoire commence il y a près de cinq millénaires, quand l’écriture apparut à Uruk. Se succédèrent ensuite Perses, Macédoniens, Romains, Byzantins, Arabes, Croisés qui y laisseront tous leur empreinte en des traces somptueuses admirées encore de nos jours.

 

Palmyre et Petra durent leur puissance et leur prospérité à leur position stratégique au carrefour de routes empruntées par les caravanes transportant toute la magie de l’Orient : épices, encens, tissus de soie et d’or, armes damasquinée, ivoire… Bosra et Damas seront témoins du prodigieux succès du christianisme, même avec les persécutions impériales. Le Wadi Rum sera le témoin de la naissance de l’identité arabe au début du XXe siècle…..

 

Grâce à la circulation des idées et des marchandises d'une part, au monachisme d'autre part, l'Orient et rayonna entre le IIIème et le VIème siècle après J.C. jusqu'à l'Occident : les monastères syriens serviront de modèles aux monastères occidentaux !

 

En arrivant dans cette région, les Arabes rencontrèrent une influence hellénistique, byzantine et orientale et feront s’y épanouir quelques unes des plus belles fleurs de la civilisation musulmane du Proche-Orient.

 

Terre de contrastes, de vallées riches et verdoyantes et de déserts arides, mêlant populations d’origines méditerranéenne ou bédouine, arabe et grecque, le Proche-Orient garde dans sa chair la mémoire de toutes les civilisations qui nous ont précédés, qui ont fait de nous ce que nous sommes.