I.C.B.M.

Institut des Civilisations du Bassin Méditerranéen et du Moyen-Orient

Jeudi 16 juin 2005 :        UN AUTRE REGARD SUR L’EGYPTE

(Hazem El Shafei) – projections

 

 

 

 

 

L’Égypte !

 

Aucun autre pays, de par le monde, n’a fait autant rêver, sinon fantasmer  !

 

Karnak, Louxor, Alexandrie, Ramsès, Néfertiti, Akhenaton, Bonaparte, Cléopâtre, Toutankhamon….. tous ces noms se mêlent, se bousculent dans notre mémoire collective, faisant resurgir des images de temples noyés dans des nuages d’encens, de chants lancinants, de mystères, de gestes épiques. Chacun y trouve son compte et personne ne sait plus où est la vérité historique. Mais cherche-t-on vraiment cette vérité ou seulement le mirage d’une Égypte qui n’a vraiment existé que dans nos songes, en quelque sorte un remède illusoire à une vie terne où le merveilleux n’avait plus sa place ?

 

L’Égypte, c’est certes les pharaons, les hiéroglyphes, une Antiquité à jamais disparue qui surgit des sables au hasard de fouilles….Mais l’Égypte, ce n’est pas seulement cela. Car depuis l’époque des pharaons, l’Égypte a continué d’exister, avec des périodes d’éclat et de gloire pour finir par devenir une province éloignée de l’Empire ottoman, s’assoupissant dans une douce somnolence.

 

Mais l’Égypte, c’est aussi l’Égypte actuelle, le bouillonnement du Caire, l’activité économique et l’élégance d’Alexandrie, les campagnes verdoyantes où rien ne semble avoir changé depuis des millénaires, les oasis du désert libyque, le Nil majestueux, le désert du Sinaï où les trois grandes religions du Livre s’unissent en une harmonie retrouvée. L’Égypte, ce sont aussi les Égyptiens, négociants, ingénieurs, informaticiens, artistes, musiciens, grands bourgeois des villes et fellahs des campagnes, moines érudits, chameliers…. Pays où se côtoient des gens de toutes races, de toutes origines ethniques en un melting-pot bigarré, bruyant et vivant…

 

Pourquoi ne pas terminer le cycle de conférences en partant sur le chemin des écoliers, à la (re)découverte d’un pays qui ne demande qu’à révéler sa véritable et profonde nature à celui qui saura aller à sa rencontre avec simplicité, humilité et curiosité. Il y rencontrera des habitants simples et chaleureux, à l’hospitalité généreuse, à l’image d’un Orient qui mérite mieux que l’image réductrice véhiculée en Occident….

 

Alors, mettons-nous en route…..et n’ayons pas peur de l’autre, même s’il ne parle pas notre langue, car il est notre frère.